Allez au contenu, Allez a la navigation

Accueil / Actualités / Vers la nouvelle Région...

5 janvier 2016 Vers la nouvelle Région...

Dans les différents travaux qu’il a réalisés sur la fusion des régions, le CESER Poitou-Charentes a identifié un certain nombre de conditions pour que les habitants et les territoires en mesurent les bénéfices. Le CESER est parti du principe que l’amélioration de la qualité de vie et du bien-être des habitants doit être l’objectif prioritaire des reformes.

Les politiques publiques doivent conduire à ce que personne ne soit exclu de l’accès à la mobilité, aux services, à la santé, à une nourriture saine, au logement, à un revenu, à l’égalité homme – femme. Le développement économique contribue en effet à favoriser la qualité de vie, mais dans l’autre sens la qualité et l’intensité des rapports humains sous toutes leurs formes qui favorisent la confiance, l’engagement et l’implication ont un effet bénéfique sur la santé économique et sociale des territoires.

Ainsi, pour le CESER, les habitants et les territoires mesureront les bénéfices de cette fusion, sous certaines conditions :

A condition que soit assurée une répartition cohérente et équilibrée des services de la Région et de l’Etat sur l’ensemble du territoire.
Ceci suppose pour les services du futur conseil régional une répartition de pôles de compétences dans les actuelles capitales régionales mais également dans les aires d’attractivité au sein desquelles devraient être traités de manière intégrée la ruralité, le périurbain et l’urbain.

A condition que l’action régionale soit décentralisée, respectueuse et à l’écoute de l’émergence des projets des collectivités (intercommunalités, départements…) avec lesquelles elle contractualise.
A la fois en impulsant des projets, en valorisant et accompagnant les projets territoriaux et en fédérant les acteurs publics et privés.

A condition que le développement économique articulé avec l’emploi, soit mis en lien très étroit avec l’éducation et la formation. Que les priorités soient données, à l’élévation du niveau de qualification et à la recherche et développement.
Et que le projet régional s’appuie sur une politique d’excellence en matière d’investissements et de création d’entreprises. Pour cela, des chefs de file spécialisés doivent être identifiés.

A condition que l’environnement soit traité avec une double approche pour faire face aux urgences et réparer les dégâts, mais aussi pour saisir les opportunités.
Ceci implique d’avoir recours à des pratiques environnementales répondant aux enjeux écologiques planétaires et valorisant les pratiques éducatives pour tous.
Le climat, l’eau et la biodiversité sont les problématiques qui demandent le plus d’actions fortes et mobilisatrices.
Il faut dans le même temps saisir les opportunités offertes en termes de développement.

A condition que la région soit exemplaire et innovante dans les domaines du dialogue social territorial, de la place de la société civile et de la participation citoyenne.

 
Télécharger le document « Enjeux et orientations stratégiques pour la nouvelle Région ».
Télécharger le rapport du CESER « Vers la nouvelle région. Enjeux et politiques publiques ».

Les autres actus

Agir pour que moins d’autonomie ne rime pas avec précarité

Lire l'article

Retrouvez les actualités du CESER Aquitaine Limousin Poitou-Charentes sur http://ceser-alpc.fr/

Lire l'article

Une nouvelle mobilisation du RTA sur la Stratégie Maritime Atlantique (SMA)

Lire l'article

LE CESER EN BREF

Le Conseil économique, social et environnemental régional est une assemblée consultative, chargée d’analyser les dossiers relatifs aux compétences de la Région, apporter des avis motivés et des propositions aux (...)

ABONNEMENTS

Recevez gratuitement notre actualité par la newsletter et nos brochures à domicile