Allez au contenu, Allez a la navigation

Accueil / Les CESER de l’Atlantique / Réseau Transnational Atlantique

  • CESER DE L'ATLANTIQUE
  • RESEAU TRANSNATIONAL ATLANTIQUE

Le réseau transnational atlantique - RTA

Le RTA est une plate-forme de coopération de la société civile dans l’Espace Atlantique. Il a été constitué officiellement le 19 septembre 2003, lors de la première session de son organe plénier, le Comité d’orientations.

Ce réseau transnational est composé des Conseils économiques et sociaux des régions de l’espace Atlantique européen et dans le cas où de telles institutions n’existent pas, par des entités régionales équivalentes.

Le Réseau Transnational Atlantique a établi une relation de coopération permanente avec la Commission Arc Atlantique (CAA) de la Conférence des Régions Périphériques Maritimes.

Le réseau a comme principal objectif le développement de coopérations entre les représentants socioprofessionnels de la société civile afin d’influencer les politiques européennes en faveur de la façade atlantique.

La coopération s’articule à travers :
- des contacts réguliers entre membres du réseau
- des échanges d’expériences sur différents sujets d’intérêt partagé
- la production d’études et contributions thématiques
- l’émission de points de vue communs sur toute question qui concerne les régions européennes de l’Arc Atlantique et leur coopération mutuelle, des propositions pour un meilleur développement de l’intégration européenne de cet espace.

Le réseau définit des recommandations et propositions sur les projets et les politiques de coopération interrégionale à destination des institutions communautaires, pour promouvoir des politiques qui favorisent ces régions périphériques aux problématiques communes, pour améliorer l’intégration des régions atlantiques ou encore pour renforcer leur compétitivité et leur cohésion sociale et territoriale.

 

Des travaux en coopération

La réussite de ce réseau depuis son lancement en septembre 2003, s’est concrétisée avec la publication de différentes études sur divers sujets d’une importance particulière pour les agents économiques et sociaux de l’Atlantique :

 

Les conditions d’une bonne réalisation de la stratégie atlantique

Le comité d’orientation du RTA a remis les conclusions d’une étude conduite sur l’appropriation par les acteurs locaux de la Stratégie maritime atlantique qui a pour objectif de saisir toutes les opportunités de croissance durable liée à la mer telles que les énergies marines renouvelables, les bio-ressources, etc.

Actuellement, cette stratégie est encore trop méconnue. Pour apprécier cette connaissance et appropriation, les Conseils Économiques et Sociaux ainsi que les organisations des régions membres du RTA-ATN ont organisé un processus de consultation auprès des acteurs des domaines concernés par le Plan d’Action de la Stratégie Atlantique permettant de préciser leur connaissance et leur compréhension de la Stratégie afin de faire émerger des propositions pertinentes et des recommandations fondées sur ce diagnostic.

Le bilan de cette consultation est organisé en quatre volets. Après avoir synthétisé les éléments recueillis lors de la consultation consacrée à la connaissance et l’intérêt manifesté par les acteurs, par secteurs et types d’organisation (I), le rapport analyse l’adéquation des moyens et instruments mis à disposition par le Plan d’Action et la perception des acteurs sur la mise en œuvre pour atteindre les objectifs fixés (II). Enfin, il émet les recommandations et propositions qui, du point de vue du RTA-ATN, permettraient d’apporter des réponses aux difficultés observées lors de la phase de lancement de la Stratégie et de combler les lacunes existantes (III).

Télécharger le rapport

 

Les Energies Marines Renouvelables


Les énergies marines renouvelables constituent pour les régions atlantiques une source énergétique dont l’intérêt est indéniable puisqu’elles représentent une opportunité de développement d’une nouvelle industrie dans les économies régionales. Leur développement exige une vision à long terme menée par une volonté politique forte.

Le rapport du RTA a pour objectifs d’identifier les freins éventuels au développement des énergies marines renouvelables et de définir des recommandations permettant de lever ces obstacles.

Parmi les préconisations du rapport, on peut citer :
- l’indispensable coopération interrégionale sur ces problématiques ;
- la nécessité de l’engagement financier des Régions, de l’Etat et de l’Union Européenne, notamment en recherche et développement avec le financement d’infrastructures d’essai ;
- la création de plates-formes interrégionales intégrées, afin d’employer les fonds de manière plus performante ;
- l’harmonisation des normes administratives, juridiques et environnementales pour faciliter le travail coopératif interrégional ;
- l’association en amont des acteurs locaux dans la mise en œuvre des projets pour une meilleure adéquation aux réalités du territoire d’implantation.

Les assemblées socioprofessionnelles réaffirment leur attachement aux énergies marines renouvelables comme réelle possibilité de développement de nouvelles activités mais rappellent qu’il est essentiel de s’appuyer sur les savoir-faire existants, de les reconvertir et d’adapter les compétences déjà présentes dans les territoires.


Page de garde du rapport Télécharger le rapport
 

Dans le prolongement, le RTA a apporté une contribution sur l’énergie des océans (dans le cadre de la consultation lancée par la Commission Européenne en 2012).
[Télécharger « Consultation on ocean energy »->http://www.cese-poitou-charentes.fr/IMG/UserFiles/Image/RTA%20-%20Consultation%20on%20Ocean%20Energy%20-%20version%20d%C3%A9finitive.pdf]


 

La sécurité du transport et du trafic maritime de marchandises

Bateau

Une étude en trois volets :

- le contexte réglementaire international et européen du transport maritime, mise en exergue des questions de prévention, de gestion de crises, de responsabilité et d’indemnisation ;

- l’application des politiques de sécurité maritime dans les quatre pays constituant le RTA (Royaume-Uni, France, Espagne, Portugal) et l’analyse des dispositifs existants aux niveaux national, interrégional et régional ;

- les propositions des socioprofessionnels du RTA avec un parti pris : la recherche de réalisme.

Télécharger le rapport


 

L’intermodalité dans le transport de marchandises

Port La Pallice La Rochelle
A partir d’une analyse du contexte du transport de marchandises, l’étude décrit la situation dans les régions de l’Espace Atlantique : politiques et actions européennes, organisation par pays et analyse des ports clés. Elle analyse les hinterlands portuaires, ainsi que les problèmes des marchés potentiels et de la concurrence, avant de proposer en conclusion des recommandations telles que des mesures pour rééquilibrer l’utilisation des modes de transport, le développement des infrastructures portuaires et des plates-formes intermodales, ou encore le financement et la promotion des ports.

Télécharger le rapport


 

Le transfert de technologie et l’innovation

Chercheur
Un rapport en 5 parties :

  • - les caractères généraux de l’innovation et du transfert de technologie dans l’espace atlantique ;
  • - des exemples de pratiques et de dispositifs régionaux ;
  • - l’accès des PME aux programmes européens de financement de l’innovation ;
  • - la mobilité des chercheurs dans les régions atlantiques ;
  • - les propositions de renforcement des coopérations, de développement de l’innovation au sein des PME et la facilitation de la mobilité des chercheurs. Ces études ont été largement diffusées auprès des Régions, Etat et Europe.
  •  

Télécharger le rapport

 

LES TRAVAUX EN COURS

 

- Dans le cadre des consultations européennes, le RTA participe aux réflexions collectives sur une stratégie maritime atlantique.
Il propose une contribution en novembre 2010 et poursuit sa mobilisation sur le sujet en 2011 et [2012->http://www.cese-poitou-charentes.fr/IMG/UserFiles/Image/2012-03-01_rta_contribution_CESE_Strategie_Atlantique.pdf].

 

- Le RTA participe aussi aux travaux de la Commission Arc Atlantique, une des commissions géographiques de la Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM). Il s’implique ainsi dans des travaux comme les questions de transport ou d’énergies marines.

14 INSTITUTIONS POUR LE RTA

  •  
  •  
  • France : Conseils économiques et sociaux régionaux d’Aquitaine, Basse-Normandie, Bretagne, Centre, Limousin, Pays de la Loire, Poitou-Charentes
  • Espagne : Conseils économiques et sociaux du Pays Basque, des Asturies, de Cantabrie, de Galice, des Canaries, d’Andalousie
  • Portugal : ISQ (Instituto de Soldadura e Qualidade)

    Le RTA est présidé par Michel Hortolan, Président du CESER Poitou-Charentes depuis février 2015.