Allez au contenu, Allez a la navigation

Accueil / Actualités / Des critères pour construire le rapprochement des Régions

28 juillet 2014 Des critères pour construire le rapprochement des Régions

Saisi de la question du devenir de la Région Poitou-Charentes et de sa fusion avec une autre Région, le CESER a réaffirmé que la carte des Régions n’était pas la question prioritaire à traiter. Il n’a pas souhaité se positionner sur les différentes hypothèses de recomposition envisagées au cours des débats parlementaires et a exprimé des interrogations, voire des inquiétudes, sur les objectifs et sur les conditions de mise en œuvre de la réforme territoriale.

Pour autant, et souhaitant apporter un éclairage spécifique de la société civile régionale aux débats nationaux et régionaux, le CESER a identifié et présenté les critères incontournables pour construire, expliquer et justifier les choix de rapprochement du Poitou-Charentes avec une ou des Région(s) limitrophe(s).

L’accessibilité (physique et socio-économique) constitue un critère important pour permettre l’accès de tous les habitants aux centres de décision, aux établissements sanitaires et sociaux, aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche et, d’une manière générale, à l’ensemble des services. Les futures fusions ne doivent pas créer de nouvelles inégalités au détriment des territoires excentrés (au risque de les marginaliser).

Le rapprochement entre collectivités doit relever d’un principe de cohérence et de cohésion territoriales, préservant un équilibre entre l’urbain et le rural avec des pôles urbains attractifs et des Régions « visibles » à l’échelle européenne. Dans le contexte de la Région Poitou-Charentes (qui s’organise autour d’un réseau de villes équilibré et maillé), le CESER n’est pas favorable au modèle de développement dit de « métropolisation » qui positionnerait la Région en périphérie des agglomérations existantes.

La cohérence territoriale doit intégrer la bio-géographie des territoires ainsi que les caractéristiques économiques et sociales. Les logiques de rapprochement des Régions doivent prendre en compte leur poids économique et social, ainsi que leurs moyens d’actions et financiers (dont la fiscalité). Les fusions doivent être moteurs du renforcement de l’attractivité et de la compétitivité des régions et permettre de s’inscrire dans les grands ensembles européens.

Les coopérations interrégionales unissant les acteurs de Poitou-Charentes à ceux des Régions voisines sont multiples et prennent des formes très diversifiées ; elles constituent un autre critère important à prendre en compte pour les dynamiques économiques et sociales. La « maritimité » est un facteur d’identité du Poitou-Charentes et de partage d’une culture avec les autres Régions de l’espace atlantique. C’est aussi une caractéristique économique forte avec les activités littorales et maritimes, dont notamment la conchyliculture, la pêche et le port de La Rochelle.

Enfin, si le Poitou-Charentes ne dispose pas d’une identité aussi marquée que certaines régions, son histoire et la construction de solidarités économiques, sociales et territoriales ont permis de développer une variété de relations, voire de cultures, et dans le même temps de créer un sentiment d’appartenance.

 


Télécharger la présentation du document du CESER « Devenir de la région Poitou-Charentes »
Télécharger le document du CESER « Devenir de la région Poitou-Charentes »

Les autres actus

Agir pour que moins d’autonomie ne rime pas avec précarité

Lire l'article

Retrouvez les actualités du CESER Aquitaine Limousin Poitou-Charentes sur http://ceser-alpc.fr/

Lire l'article

Vers la nouvelle Région...

Lire l'article

LE CESER EN BREF

Le Conseil économique, social et environnemental régional est une assemblée consultative, chargée d’analyser les dossiers relatifs aux compétences de la Région, apporter des avis motivés et des propositions aux (...)

ABONNEMENTS

Recevez gratuitement notre actualité par la newsletter et nos brochures à domicile